BAC-SCREEN

Bacteria within the reach of molecules

 

BAC-SCREEN est une plateforme spécialisée dans le criblage de molécules sur bactéries (high content).


Créée en juin 2011, sous la co-tutelle d’Aix Marseille Université et de l’Institut de Recherche Biomédicale des Armées, elle est rattachée au laboratoire TMCD2 (Transporteurs Membranaires Chimio-résistance et Drug Design) situé à la Timone.

                      

 

Son offre de service est multiple :
- Identifier des molécules capables soit de tuer les bactéries soit de favoriser l’action des antibiotiques
- Déterminer leur mode d’action, identifier leur(s) cible(s)
- Etudier les combinaisons et interactions moléculaires afin de renforcer les activités
- Mesurer la capacité des molécules à perméabiliser les membranes biologiques
- Etudier la pénétration des molécules via les porines.



BAC-SCREEN est labellisée « Plateforme Technologique du site
d'Aix-Marseille » depuis 2014.

Dans cette perspective, elle met à disposition de la communauté scientifique et du monde socio-économique ses infrastructures de pointe pour l’exécution de contrats de recherche, de collaborations partenariales ou de prestations de services externes.




Environnement de Sécurité Microbiologique de Niveau 2

BAC-SCREEN s’appuie sur la souchothèque de l’UMR_MD1 comprenant des isolats cliniques des principales bactéries pathogènes chez l’homme ou les animaux, et des mutants, surproducteurs de mécanismes de résistance ou à l’inverse mutés sélectivement par délétion de certains de ces mécanismes. BAC-SCREEN peut prendre en charge des études sur toutes les bactéries exigeant un confinement microbiologique de niveau 2.


Elle assure le criblage de chimiothèques sur des bactéries sensibles et/ou multirésistantes aux antibiotiques afin d’identifier soit de nouveaux agents antibactériens, soit des adjuvants d’antibiotiques.
Les chimiothèques sont issues de collaborations académiques ou sont préparées par les chimistes de l’unité.
Elles proviennent aussi de collaborations industrielles (Nosopharm-Nîmes ; Virbac-Carros).
La plateforme permet le criblage in cellulo pour l’identification de molécules actives (hits) et la détermination de leurs mécanismes d’action.
Elle bénéficie pour cela de l’expertise des chimistes et microbiologistes de l’UMR_MD1 TMCD2.


 

Avec la collaboration des chimistes de l'UMR_MD1, BAC-SCREEN peut s’inscrire dans une stratégie « Hit to Lead ».
C’est une structure évolutive qui a la volonté de développer et d’acquérir de nouvelles méthodes pour répondre à la demande.




BAC-SCREEN accorde une grande importance à la formation

L’accueil de doctorants fait partie intégrante de l’activité de la plateforme et de sa stratégie de développement, basée sur le mode collaboratif d’apport mutuel de compétences.


Vincent Lôme, doctorant qui a travaillé pour la structure, a par exemple développé une méthode originale permettant le criblage de nouveaux agents.
« Cette méthode permet la détection spécifique de chimiosensibilisants tout en décrivant leur mécanisme d'action : inhibiteur d'efflux ou agent perméabilisant. Cette approche repose sur la comparaison des éléments d'une chimiothèque dans un cadre homogène, par la réalisation robotisée des tests associée à un traitement des données automatisé et appliqué systématiquement. Une banque de quatre-vingts composés, préalablement caractérisés dans la littérature, a été assemblée et testée afin de valider la méthode proposée. Les outils développés permettront d'explorer de nouveaux espaces chimiques et serviront de support pour les campagnes d'amélioration par pharmacomodulations (i.e. drug-design). » Vincent Lôme, doctorant.




Équipements spécifiques

 

  • 1 FREEDOM EVO 150 :  automate de pipetage équipé en aiguilles ou cônes jetables.

  • 1 Infinite M200 Pro : lecteurs de microplaques (absorbance UV-visible, Fluorescence, luminescence), collecte des résultats.

  • 1 LIMS (Laboratory Information Management System) : système de gestion informatisé de  la souchothèque, des chimiothèques et des plaques d'expérience. Gestion des stocks, analyse des résultats, comptes rendus.

  • 2 Congélateurs -80°C : stockage des souches bactériennes.

  • 1 Sunrise : lecteur de microplaques (absorbance UV-visible thermostaté).

  • 9 Incubateurs : enceintes de culture de bactéries à température contrôlée.

    




Collaborations


BAC-SCREEN est inscrite dans plusieurs programmes et projets :


Programme IMI-Translocation (contrat européen) qui a vocation à étudier le transport membranaire des antibiotiques.

Par ailleurs, la plateforme collabore avec les laboratoires de chimie de Lyon (Faculté de Pharmacie), de Cracovie et de Budapest (Programme Balaton), ainsi qu’avec le CiNaM (Luminy).


Projet Géraniol (SATT Sud Est, CIFRE) : recherche d’un nouvel adjuvant.
En étroite collaboration avec le CRCM (Dr J.M. Brunel).
 

 

 

Autres collaborations (biotechnologie) :

 

 


 

 


 

Contact

Jean-Michel Bolla                                           Responsable scientifique

Tél: +33(0)4 91 32 44 40
Mobile : +33(0)6 19 57 04 03
Fax : +33(0)4 91 32 46 06      

                       

BAC-SCREEN / UMR_MD 1 TMCD2
(Transporteurs Membranaires Chimio-résistance et Drug Design)

Faculté de Médecine de la Timone
27 Boulevard Jean Moulin - 13005 Marseille

 

 


 

BAC-SCREEN c’est :

  • Une plateforme Labellisée AMU

  • Des équipements high tech

  • 2 brevets déposés : nouveaux adjuvants aux antibiotiques pour le traitement des infections

  • 18 publications en 4 ans

  • Une forte implication dans la formation de doctorants, basée sur l’échange et l’apport mutuel de compétences

  • Elle peut s’appuyer sur une souchothèque de près de 1000 specimen documentés dans la collection de l’UMR_MD1

 



 

 

Détermination de la CMI de 8 molécules sur une souche bactérienne.

La croissance  est révélée par un colorant métabolique (rouge). Chaque colonne correspond à une molécule, la concentration de chaque molécule augmente de haut en bas. La CMI est la plus faible concentration qui inhibe la croissance des bactéries (puits transparent) après 18 heures d’incubation. Dans cet exemple, la molécule de la colonne 1 est beaucoup moins active que celles présentes dans les colonnes 2, 3 et 5.